Depuis 1968 l'ASTI-Bordeaux s'est fixée comme objectif de lutter, aux côtés des personnes étrangères ou d'origine étrangère, contre toutes les formes de discriminations et de promouvoir les idées de libre circulation et libre installation.

 

Nos activités, assurées exclusivement par des bénévoles dans un esprit de solidarité, tendent à apporter un soutien effectif à notre public, à informer et mobiliser sur les situations des personnes immigrées en France.         

_______________  communiqué de la Fasti ___________________

 14 avril 2020
La régularisation de tous les sans-papiers : c’est maintenant !
La situation de crise sanitaire actuelle exacerbe encore plus les inégalités de droits que vivent les personnes en situation irrégulière en France et elle en augmente même la détresse. En effet, certains  continuent à travailler. Ils et elles sont en première ligne dans les activités de nettoyage, de tri des déchets, d’aide à la personne, de l’agriculture, du commerce, de livraison et de la sécurité. Ces activités sont indispensables et essentielles en toute situation et ont un rôle essentiel que le contexte d’aujourd’hui révèle formidablement bien. Ils/elles sont aussi nombreux dans les activités de l’hôtellerie et de la restauration, largement impactées par la crise sanitaire.
Ce sont des travailleurs comme les autres sauf que, travaillant pour la plupart de manière non déclarée, ils ne peuvent pas se prévaloir d’un droit de retrait, ni d’un chômage partiel. Ils sont privés de toutes ressources, amplifiant l’angoisse et la détresse pour des personnes qui font vivre des familles.
Comme si l’exploitation de cette main d’oeuvre corvéable ne suffisait pas, on voit ça et là des préfets appeler des demandeurs d’asile et des réfugiés à l’aide en tant que saisonniers, poursuivant ainsi la logique utilitariste envers les personnes migrantes.

lire la suite communiqué Nationales

 

                         Actions collectives

Marche nationale des sans-papiers : on marche vers l’Élysée !

25 septembre 2020 - Acte 1 : Le 30 mai des milliers de Sans-Papiers et de soutiens ont bravé l’interdiction de manifester à Paris et dans plusieurs autres villes. Dans les jours et les semaines qui ont suivi des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre le racisme et les violences policières. Acte 2 : Le 20 juin des dizaines de milliers de Sans-Papiers et soutiens ont manifesté à Paris, Marseille, (...)

Lire la suite

Dossier d’inscription scolaire : enfin un décret pour encadrer les exigences des mairies !

28 juillet 2020 - La liste des pièces exigibles par les mairies pour l’inscription scolaire d’un⋅e enfant vient enfin d’être fixée par décret [1]. Ce texte, prévu par la loi « pour une école de confiance » de juillet dernier [2], permettra de lutter efficacement contre les communes qui multiplient les demandes abusives de documents pour refuser d’inscrire des élèves étrangers. Pour faire connaître ces dispositions et (...)

Lire la suite

Demandes de titres de séjour : le compte à rebours démarre, les préfectures restent inaccessibles

23 juin 2020 - Mercredi 24 juin, les délais recommencent à courir pour les personnes qui doivent demander un titre de séjour. Beaucoup doivent accomplir une démarche dans un délai maximal de deux mois, soit avant ce 24 août. Mais accéder aux préfectures suppose plus que jamais d’obtenir un rendez-vous via Internet ou de déposer sa demande en ligne. Alors que la loi interdit d’imposer l’utilisation d’Internet pour les (...)

Lire la suite |

Exilé⋅es à la rue : Combien de morts faudra-t-il encore ?

27 juillet 2020 - Le 10 juillet 2020, un exilé soudanais a été retrouvé noyé dans le canal Saint-Denis près de Paris, non loin du campement où il vivait avec des centaines d’autres. Ce n’est pas la première fois et, si l’État et les collectivités locales ne déploient pas les moyens nécessaires au respect des droits fondamentaux des personnes exilé⋅es, ce ne sera certainement pas la dernière fois qu’un tel drame se produit. (...)

Lire la suite |

OEE - Observatoire de l'enfermement des étrangers
Face à la crise sanitaire, l’enfermement administratif des personnes étrangères doit immédiatement cesser

18 mars 2020 - Alors que dans son discours du 16 mars, le Président de la République Emmanuel Macron appelle à faire preuve « d’esprit solidaire et de sens des responsabilités » et à l’heure où le pays entre dans une période de confinement, l’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE) s’alarme de voir que des personnes (hommes, femmes, enfants) sont toujours privées de liberté dans les centres de rétention (...) Lire la suite

Migreurop
UE – Turquie : le cynisme en partage

18 mars 2020 - Il y a quatre ans, le 18 mars 2016, était rendue publique la Déclaration « UE/Turquie » par laquelle l’Union européenne (UE) et la Turquie s’engageaient dans un « troc indigne ». En échange d’une hypothétique relocalisation dans les pays européens des réfugié.e.s syrien.ne.s présent.e.s sur le sol turc, la Turquie devait « accueillir » les personnes ayant été renvoyé.e.s des hotspots grecs après une demande (...)Lire la suite

Brochure ASTI  Bordeaux  "MIGRATIONS: peurs, réalités, propositions"

De nombreuses personnes sont réticentes, voire opposées à vivre dans une société où les étrangers ont leur place et en accueillir de nouveaux provenant pour une large part de pays en guerre.

Face à ces réticences, nous voulons contribuer à démêler ce qui ressort des peurs, et ce qui appartient à la réalité.

 

Pour cela nous proposons une brochure sous forme d'un petit argumentaire en 7 points .

 

Elle est disponible à l'Asti Bordeaux (une participation de 2€ ou plus est souhaitée par brochure)

et en libre accès sur notre site .

_____________________________________________________________________________________________________

CERCLE DE SILENCE

Les cercles de silence ont lieu le dernier mardi de chaque mois à Bordeaux place Pey-Berland
de 18h30 à 19h30.

Ils rassemblent des citoyens indignés par la réduction des droits au séjour des étrangers qui a abouti à leur enfermement dans les Centres de Rétention Administrative en vue de leur expulsion.

__________________________________________________________________

 

ASTI Bordeaux
10 rue causserouge

33000 Bordeaux


Téléphone :

+33 05 56 92 65 98

 

email: astibordeaux@gmail.com